Arbre à ail

Ecorc

Arbre ailCredit photo:@aromatic-monde.com/epicesandco.com

 

Nom scientifique : Scorodophloeus zenkeri

 

Noms vernaculaires : Olum (Bakoko, Ewondo), Esoun ou Bolo (Fang), Hiomi (Bassa), Bobimbi(duala), kop lom (nufi-féfé) kubdum (bagangté)

 

Depuis une cinquantaine d'années en Afrique équatoriale, le Scorodophloeus zenkeri (Arbre à ail), dont l'écorce, les feuilles et les graines (rondelles au Cameroun)  ont une odeur alliacée quand on les froisse et qui remplacent les bulbes d'allium dans les préparations culinaires des bantous.

 

Il est répandu un peu plus au Cameroun et au gabon. R.P Klaine découvrait l'arbre à ail aux environs de Libreville au Gabon et faisait connaître que les pahouins consommaient l'écorce et les graines comme condiment remplaçant l'ail. On le trouve dans la forêt dense humide.

 

L'écorce, le bois et les graines servent de condiment alliacé. L'infusion de l'écorce se boit pour combattre la constipation. Contre le rhume ou la toux, on ajoute du piment et des aubergines amères. L'écorce s'emploie aussi en fumigations contre les rhumatismes ou bien on en fait une poudre que l'on utilise pour calmer les maux de tête.

 

Encore apelé olom, ohomi, lem ou rondelle (Cameroun), c'est un fruit du Scorodophloeus zenkeri (arbre à ail) qui est un arbre de l'Afrique subsaharien. L'écorce de cet arbre est aussi utilisée comme épice (voir préparation du Bongo Tchobi chez les bassas). Ils rentrent dans la préparation des marinades pour poissons et viandes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×