Se rendre au Cameroun

Venir au Cameroun

Formalités d’entrée

Un visa touristique est délivré par les représentations diplomatiques et consulaires camerounaises aux ressortissants étrangers venant effectuer un voyage d’agrément.
Sa validité est de 30 jours non renouvelable, avec plusieurs entrées et sorties possibles. 
Les touristes en provenance de pays où le Cameroun n’est pas représenté peuvent obtenir ce visa au poste frontière de leur lieu d’entrée (idem pour les touristes en voyages organisés).

Les pièces requises pour un visa touristique sont :
• Un passeport en cours de validité
• Un billet d’avion aller / retour 
• Un certificat international de vaccination (fièvre jaune)
• Deux photos d’identité récentes
• Un certificat d’hébergement ou une réservation d’hôtel 
• Un formulaire de demande de visa retiré dans un consulat ou simplement demandé par courrier, rempli et signé ; joindre une enveloppe avec votre adresse et affranchie pour le retour. Les timbres fiscaux sont vendus aux consulats.


Santé

Un certificat international de vaccination anti-amarile est exigé. Il est vivement recommandé de se prémunir contre le paludisme avant le voyage. Les animaux de compagnie sont également soumis aux formalités sanitaires d’usage concernant la rage notamment. Le Cameroun dispose de structures sanitaires de haut niveau avec des hôpitaux de référence à Douala et Yaoundé et une bonne couverture sanitaire sur l’ensemble du territoire national.


Douane

Le touriste bénéficie du régime d’importation temporaire en franchise des objets à usage personnel suivants :bijoux de moins de 500g, vêtements et linge, chat et chien, deux appareils photographiques de format réduit avec 10 rouleaux de pellicules par appareil, une caméra de format réduit avec 10 bobines, un téléviseur et un récepteur radio portatifs, un magnétoscope portatif, une paire de jumelles, menus objets de camping et articles de sport, articles de toilette, voiture d’enfants, trois litres de vin, un litre d’apéritif ou d’alcool ; 500g de tabac ou 400 cigarettes ou 125 cigares.
Pour les armes et munitions de chasse, il est exigé une licence d’importation.
Pour l’exportation des produits d’origine animale : obtenir l’autorisation de l’administration chargée de l’environnement.
Pour l’exportation des objets d’art (en bois et en fer, etc…) : s’adresser à la Chambre de Commerce, d’Industrie, des mines et de l’Artisanat.

Timbre d’aéroport

Le timbre d’aéroport au départ du Cameroun est de : 10 000 FCFA soit 15.50 € pour les vols internationaux, 1 000 FCFA soit 1.6 € pour les vols intérieurs.


Monnaie / change

Le franc CFA a une parité fixe avec l’euro, soit 1 € = 656 FCFA
Les banques sont généralement ouvertes à la clientèle de 7h à 15h.
Le change n’est possible que dans les établissements bancaires, les grands hôtels et certaines agences de tourisme.
Les grands complexes hôteliers acceptent certaines cartes de crédit.


Prises de vues photographiques

Dans les grandes villes comme sur l’ensemble du territoire camerounais, les prises de vues photographiques sont libres à l’exception des palais présidentiels, aérodromes, des zones et installations militaires, des personnels de sécurité et de la défense et des situations susceptibles de nuire aux mœurs et à la bonne réputation du pays. Lors de manifestations officielles et pour les prises de vues commerciales, il est recommandé de contacter le ministère de la communication pour obtenir un “special pass”. Photographier à l’intérieur des parcs nationaux est soumis au paiement de droits fixés par appareil.  Il est recommandé d’obtenir leur consentement quand il s’agit de photographier ou de filmer des personnes.


Transport urbain et inter-urbain

Le taxi de ville en ramassage coûte 200 FCFA, soit 0.30 €. 
Pour une course individuelle en ville, le prix est à débattre mais en général, il est de 1 500 FCFA (2.30 € au minimum ). Une course pour l’aéroport coûte 3 500 FCFA (5,5 €) dans la journée et 5 000 FCFA (8 €) la nuit au-delà de 18 h.
Un service régulier de minibus et d’autobus fonctionne entre les grandes agglomérations du Cameroun.
Les déplacements à l’intérieur du pays s’effectueront également en avion et en train. Des aérodromes existent à Ngaoundéré, Bertoua, Bafoussam et Maroua. 
Une ligne de chemin de fer, “le transcamerounais”, est longue de plus de 1 500 kms et traverse le pays d’ouest en est. Elle relie Douala à Ngaoundéré en passant par Yaoundé.
Dans les villages et centres urbains, des taxis de brousse assurent régulièrement le transport des voyageurs.
Péage routier : 500 FCFA par véhicule et par poste.


Electricité

220 Volts, prises norme européenne.


Téléphone

Indicatif international : 237 + les huit chiffres de numérotation locale (nouvelle numérotation en vigueur depuis juin 2007).


Restauration

Le touriste étranger trouvera au Cameroun une cuisine internationale dans les grands centres hôteliers et les restaurants des grandes villes.
Toutefois, la gastronomie camerounaise est particulièrement variée (poisson, gibier, fruits frais) et mérite d’être goûtée.
De nombreux restaurants sont à votre disposition dans l’ensemble du pays.


Heure local

Fuseau horaire : GMT + 1
En hiver, pas de décalage horaire par rapport à la France.
En été, une heure de moins que l’heure GMT.


Horaires de travail

De lundi à vendredi de 7h30 à 15h30. 
Les services publics sont ouverts de 7h30 à 15h30 et les banques de 7h30 à 14h30. 
Les commerces restent ouverts jusqu’à 18h, même le samedi.


Divers

Il faut emporter des vêtements légers en toile, en coton ou lin, des lunettes de soleil, un chapeau, des lainages pour le soir et éventuellement un imperméable.
Eviter les textiles synthétiques.
Dans les restaurants et les bars, le pourboire est accepté.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

tia247
  • 1. tia247 | 2013-01-12

merci tout ces renseignements,tres utile

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

×