Ecotourisme

Ecotourisme

Comme disait Paul Maugenest, originaire de la Corse, de passage à Kribi en 1997 "Le Cameroun est un îlot de calme et de verdure qui s'ignore".  Dans le contexte camerounais, l'écotourisme désigne " une forme de tourisme qui consiste à visiter des zones naturelles peu perturbées, dans le but précis de découvrir et/ou d'expérimenter le patrimoine naturel et culturel. ". En fait c'est une forme de tourisme durable qui satisfait " aux besoins présents des touristes et des régions hôtes tout en protégeant et en mettant en valeur les opportunités pour le futur. "

Fort de son patrimoine naturel et culturel riche et varié, le Cameroun se présente comme le lieu par excellence où l'écotourisme peut connaître une grande prospérité à court comme à  long terme. A son actuel, ce pays compte 11 parcs nationaux, 6 réserves de faune, 35 zones cynégétiques, 2 sanctuaires, 3 jardins zoologiques répartis sur une superficie de plus de 6 millions d'hectares.  Dans les aires protégées ouverts à l'activité touristique et les différents autres milieux naturels, il est davantage important  de faire participer activement les populations locales et les touristes à des actions de sauvegarde et d'éducation à la sauvegarde de la biodiversité. Au Cameroun, l'écotourisme est sans doute encore associé au tourisme de nature mais avec l'impulsion de plusieurs acteurs économiques et de l'extérieur, quelques initiatives naissent même si encore très limitées.

Le pays regorge d’importants sites écotouristiques parmi lesquels :

• Les montagnes
• Les lacs 
• Les chutes d’eau 
• Des grottes 
• Des vestiges archéologiques 
• Ainsi que de fortes potentialités pouvant être transformées en produits écotouristiques.

L’Ecotourisme est pratiqué dans les localités de Campo et sur les plages d’Ebodjé à travers la protection des tortues marines. Le parc national de Campo Ma’an avec les plages naturelles de Campo Beach, où des infrastructures touristique ont été construites (écolodges, pistes de vision, etc.) sont une attraction pour les touristes.

L’Ecotourisme se pratique également au Mont Cameroun et dans les aires protégées (réserves de Lobeké, du Dja, etc.).

D’autres sites très favorables au Trekking existent tels que : 
• Les Monts Bamboutos 
• Le Parc National de la vallée du Mbéré 
• Les Monts Atlantika dans la région du Nord 
• Les Monts Manengouba dans la région du Littoral, etc.

Le site touristique d’Ebogo est très propice à la pratique de l’écotourisme. C’est un site naturel situé en pleine forêt équatoriale dans la réserve forestière de Mbalmayo, région du Centre, à 70 km de Yaoundé et à 20 km de Mbalmayo sur l’axe Mbalmayo Ebolowa. Il est riche en biodiversité. Plusieurs activités y sont pratiquées : excursions en pirogues sur le Nyong, pêche sportive, excursion sur le sentier botanique à la découverte de diverses essences tropicales (exemple de l’arbre tri-centenaire), des papillons et insectes très rares.

                                                                  
 
Pour les amoureux de la cuisine africaine, « Aux 1000 Saveurs de Tayap » est un délice à posséder. Les recettes y sont bien expliquées et agréablement présentées. Il est en vente en ligne à cette adresse : https://www.createspace.com/5863537
 
12710979 10156533357495472 5152599607130823463 o 1

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.