Kono Ngond ou Ngond'a mukon (gâteau de pistache)

KONO NGOND ou NGOND’A MUKON (gâteau de pistache)

 


pistache1.jpg Les pistaches utilisées n'ont rien à avoir avec celles que l'on connait en Occident.  En fait ce sont des graines d'une variété de cucurbitacée, (localement appelée Melon - Pistache) cultivée dans la région de Douala: Ngonda Singuéti

Les graines qui sont extraites de ce melon sont séchées et servent donc à la préparation de diverses sauces et  préparations, notamment ce fameux KONO NGOND. La recette que nous vous proposons ici est à base de viande mais ce "gâteau de pistache" peut également  être préparé avec du poisson fumé

Ingrédients

  • 1 tasse (env. 400g) de Ngonda Sengeti (petites graines de courge)
  • 1tasse1/2 de Ngond’a Besakè (grosses graines de courges)
  • 1,5kg de viande désossée (porc, bœuf au choix)
  • 100g de Dibanga  (petites écrevisses séchées)
  • Du jus de cuisson de viande
  • 1 oignon jaune
  • 2 à 4 œufs
  • 1 à 2 gros piments frais (facultatifs)
  • Cubes Maggi ou Kub’or et sel fin
  • ½ cosse de bongolo (sorte de poivre sauvage)
  • Huile d’arachide(ou autre)
  • Feuilles de bananiers et ficelles(ou fil alimentaire)
  • 300ml env. d’eau tiède


Préparation

Triez puis lavez le dibanga. Ensuite concassez le dibanga trempez-le dans l’eau et réservez. Coupez la viande choisie en petits cubes, lavez-la puis mettez-la dans une marmite à fond épais. Ajoutez l’oignon coupé en fines lamelles, les cubes Maggi. Otez le dibanga concassé de l’eau froide à l’aide d’une écumoire et rajoutez-le dans la marmite. Portez le tout à ébullition, puis faites cuire  à feu moyen pendant une vingtaine de minutes.

Ecrasez vos 2 sortes de courges, en les réduisant en poudre très fine, avec le bongolo. Mettez cette sorte de poudre dans une petite terrine et mouillez avec un peu d’eau. Réservez.

Trempez vos ficelles dans une bassine de cuisine remplie d’eau. Prenez une casserole et tapissez-en le fond de feuilles (Bananiers, ou Mbaï…). Posez la casserole sur un feu moyen. Prenez la terrine contenant la pâte de courges qui a gonflé et mélangez-la avec une spatule en bois.

Ajoutez-y la moitié de la viande préalablement égouttée, mélangez bien. Ajoutez la viande restante ainsi que le jus de cuisson, les piments (si vous en mettez) et du sel. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Ensuite, ajoutez  à ce mélange de l’huile. La pâte obtenue doit être sans grumeaux et onctueuse. Cassez vos œufs un à un, en mélangeant à chaque fois.

La pâte ne doit pas être liquide ! Goûtez à nouveau afin de rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Passez vos feuilles de bananiers au dessus du feu pour les  ramollir. Prenez les feuilles et une assiette creuse.

Pliez les feuilles en deux et placez-les  délicatement dans l'assiette de sorte qu'elles  en prennent la forme. Remplissez ces feuilles moulées de pâte et ficelez soigneusement les paquets. Disposez vos paquets dans la casserole tapissée et laissez cuire à feux doux 2h30 à 3heures. Une fois la cuisson terminée, laissez refroidir un peu et déballez vos paquets. Coupez les gâteaux de pistache en tranche     et servez: Avec des Miondo (Bâtons de manioc fins), des Bobolos (gros bâtons de manioc), des plantains murs bouillis ou frits…

Bon appétit !!!

Nota Bene : Pour les personnes qui vivent en France, (Métropole) tous ces ingrédients peuvent être achetés en épiceries africaines et/ou chinoises. Si vous ne trouvez pas de feuilles de bananiers, remplacez- les par du papier aluminium.

5 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

×