Gâteau de manioc (Ekok'a makwamba chez les doualas)

GÂTEAU DE MANIOC (Ekok'a makwamba chez les doualas)

Ingrédients :

  • 2 tubercules de manioc de taille moyenne
  • ½ litre d'huile rouge
  • Du poisson fumé
  • Une poignée de jeunes feuilles de macabo
  • 1 tasse de petites crevettes séchées (dibanga)
  • Sel
  • Piment


Préparation

Epluchez et râpez le manioc. Dans une poêle tiédir l'huile, la laisser refroidir. Mettez la pulpe râpée dans une assiette. Ajoutez le sel et les piments. Puis les poissons fumés grossièrement émiettés et les jeunes feuilles de macabo grossièrement hachées.

Hacher menu les crevettes et ajouter. Tourner bien en une pâte homogène. Ajoutez-y délicatement l'huile préalablement chauffée et refroidie. Touiller. Attention : ne pas tourner la pâte trop longtemps quand l'huile y est déjà incorporée, car l'huile rouge à tendance à se coaguler.

Couper des carrés de feuilles de bananier: les passer à la flamme pour les attendrir et les stériliser. Verser y délicatement la pâte et nouer afin d'éviter que l'eau ne rentre à l'intérieur. Cuire dans une casserole qui se ferme bien et au fond de laquelle on n'aura disposé quelques feuilles de bananier pour éviter de poser le mets sur l'eau. En fait il cuit à la vapeur. Le gâteau est prêt lorsqu'en transperçant la feuille avec une aiguille à tricoter elle en sort sèche. C'est un plat complet, il ne nécessite aucun accompagnement.

6 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Commentaires (3)

flo

Bonjour merci pour cette superbe recette
Mais par quoi pourrais remplacé les feuilles de ma abord je n en trouve pas
Merci

camerdishes
  • 2. camerdishes (site web) | 2013-11-07

De rien Noelle;çà prouve tout simplement que ta grand-mère est avec toi où que tu sois.Si cette recette te permet de te souvenir d'elle agréablement. Alors nous aussi nous lui disons Merciiiii d'avoir permis à sa petite fille de se rappeler de bons moments passés avec Elle. Que Dieu vous bénisse aussi....Culinairement vôtre

kotto noelle
  • 3. kotto noelle (site web) | 2013-11-01

j'aime bien ce plat, mais ma grand mère qui le faisait très bien est décédée sans qu'elle ne m'est transmis son secret. Merci de m'avoir rappeler sa mémoire et de me permettre à nouveau de déguster ce plat si bon. Que le Seigneur vous bénisse.

Ajouter un commentaire