BANANE PLANTAIN

Banane plantain

plantain-1.jpg

Musa paradisiaca est une espèce hybride de plante de la famille des Musaceae. Elle est issue à l'origine du croisement entre Musa acuminata et Musa balbisiana. Néanmoins, le jeu des sélections horticoles, et sans doute des croisements avec d'autres espèces, fait qu'il existe divers cultivars.

Cette espèce fournit la banane plantain ou simplement appelée plantain en Afrique. Ce faux-fruit   prend encore divers noms selon le lieu géographique :

  • banane cochon dans certaines régions.
  • banane farine ou banane jaune dans les Antilles
  • banane poingo en Nouvelle-Calédonie
  • ou encore banane à cuire.

Cette banane  est légèrement moins sucrée que celles habituellement consommées en dessert.

Elle est couramment consommée dans une grande partie de l’Afrique, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et dans les pays d’Amérique du Sud.  

Utilisation

Ces bananes sont cuisinées de diverses façons comme légumes, comme féculent équivalent à la pomme de terre, ou pour accompagner des plats de viande, poulet, poisson.  

On peut tout simplement les faire bouillir (en particulier quand elles ne sont pas tout à fait mûres) en les servant entières ou en en faisant une bouillie remplaçant le manioc ou le porridge de maïs ; les frire dans de l’huile de palme, coupées dans leur longueur ou en tranches fines comme des chips  (elles sont alors appelées allocos) ; les enfiler sur des brochettes, en petits cylindres alternés avec des petits cubes de viande ; etc.

On peut aussi les découper en lamelles et les faire sécher, en y ajoutant un peu de sel. Elles entrent dans la composition du foutou banane ivoirien  et de la potée antillaise.

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×